Comparer les annonces

Achat immobilier : quelles sont les idées reçues les plus courantes ?

Acheter ou vendre un logement comporte des écueils. Afin de les éviter, nous décryptons, pour vous, certaines idées reçues, certains mythes de l’immobilier.

Réussir un projet immobilier, quel qu’il soit, passe par une préparation soignée, donc par la recherche d’information. A l’heure du tout numérique, ce ne sont pas les sources qui manquent sur les prix, les taux, la transaction (dans quels cas bénéficiez-vous du délai de rétractation par exemple)… Et pourtant, nombre de particuliers sont encore victimes de clichés qui peuvent être source d’incompréhension. Nous en avons choisi trois et nous les démontons pour vous.

1. Si je connais le prix moyen du mètre carré dans ma ville, l’estimation de mon bien est facile
Faux. Le prix moyen au mètre carré d’un logement ne suffit pas pour fixer correctement la valeur d’un bien immobilier. Celle-ci dépend du quartier, de la rue, de la position dans l’immeuble pour un appartement, de la présence d’un balcon ou d’une terrasse ou d’un jardin pour une maison, de l’orientation, des travaux éventuels à réaliser et de bien d’autres critères. Bref, cette question relève du cas par cas et nécessite une approche rigoureuse.

Pour bien estimer son prix, vous pouvez faire réaliser une évaluation par un expert indépendant. Il vous remettra un avis de valeur. Les informations (succinctes et précises) que contient ce document peuvent être présentées à vos acheteurs, au notaire, à la banque ou au fisc. Autre option : l’expertise immobilière. Très détaillée, elle recense les qualités et les défauts de votre logement, sa valeur locative et son prix (valeur vénale). Ce véritable rapport est utile en cas de succession, de partage ou de divorce.

2. Il n’y a pas que ma banque qui peut m’accorder un crédit immobilier
Vrai. Toutes les banques, quelles soient généralistes ou spécialisées dans le financement immobilier, peuvent vous accorder un prêt. De même que les assurances et également la poste. C’est d’ailleurs pour cette raison que vous devez faire jouer la concurrence pour comparer les propositions et choisir la meilleure, notamment en termes de taux d’intérêt.

Vous pouvez aussi faire appel à un courtier. Vous montez votre dossier avec lui, il le présente à ses banques partenaires et vous choisissez la proposition la plus performante en termes de taux et d’assurance.

3. Acheter un bien à retaper sera toujours plus rentable que d’acheter dans du neuf
Vrai et faux. A l’achat, un bien à retaper est toujours moins cher que le neuf. Mais tout dépend de l’ampleur des travaux. Refaire la déco, repenser l’aménagement, voire changer des fenêtres, ne pèse pas forcément lourd sur un budget. Attention toutefois à la performance énergétique. Un logement mal isolé est très inconfortable et génère de grosses dépenses d’énergie.

Une rénovation complète demande de solides moyens. Logique : il s’agit de refaire l’isolation de fond en comble, de changer les équipements de chauffage et de production d’eau chaude, de refaire les plans pour les adapter aux modes de vie d’aujourd’hui. Souvent, les rénovations complètes s’accompagnent d’un agrandissement ou d’une surélévation. Résultat : le budget travaux est très élevé, à tel point qu’à lui seul, il est plus important que le prix d’un logement neuf.

img

Muriel Girod

Après des études dans la voie commerciale qui mène à tout, qui mène à rien…, je me suis retrouvée, par hasard, à mon retour des USA, dans l’immobilier alors que je cherchais un job temporaire. J’ai ainsi découvert un domaine qui me plaisait vraiment et pendant six ans, j’ai appris une partie de ce métier dans des services de gérances. Après ces quelques années d’activités, il y a eu un mariage, un enfant et le choix d’arrêter de travailler pour être avec mon fils. Le temps passe, l’enfant a grandi. Dans l’intervalle, divorcée, comme tout le monde, et dès lors l’envie et le besoin aussi (il ne faut pas se mentir) de reprendre une activité professionnelle. Le courtage immobilier a été une évidence ! Un domaine que je connais, que j’aime et qui m’offre une forme de liberté dont il serait difficile de me passer, bien que les incertitudes qui vont avec les métiers de la vente sont parfois lourdes à gérer..

Articles Similaires

Achat immobilier : maison ou appartement ?

Adresse, qualité, travaux à prévoir, charges, revente : autant de critères à bien identifier...

continuer la lecture
Muriel Girod
par Muriel Girod

Achat immobilier : bien choisir l’adresse de votre logement !

Desserte, proximité des écoles et des services, calme, dynamique du quartier : autant de points...

continuer la lecture
Muriel Girod
par Muriel Girod

Rejoignez la discussion